Etudes supérieures : comment rebondir en cas de décrochage ?

Sortir de l'école "sans métier" n'est pas une fatalité, ni un échec... Savoir saisir les opportunités et s'appuyer sur les dispositifs existants est essentiel pour rebondir.

personne derrière une pile de livres

En France, plus de 20% des étudiants quittent l'enseignement supérieur sans diplôme, dont 25% en première année de licence...

Chacun est unique, les trajectoires de vie sont diverses. Chacun a des envies, des ambitions mais aussi des contraintes liées à sa situation personnelle. Tous ces facteurs ont une incidence sur vos choix, notamment lors de votre parcours scolaire.

  • Vous n'êtes plus sûr de votre choix d'orientation ou avez fait un choix de formation par défaut,
  • Vous avez du mal à vous adapter à de nouveaux modes d'apprentissage,
  • Vous ou votre entourage avez des difficultés économiques qui ne vous encouragent par à poursuivre votre scolarité...

Néanmoins, il faut savoir que la réalité est loin d’être facile pour les jeunes sortis de l’école sans diplôme : emplois souvent précaires, contrats courts, temps partiels… Pour éviter de quitter le système scolaire trop tôt, sans qualification en poche, des dispositifs adaptés existent et peuvent vous permettre de rebondir. Ils permettent de favoriser l’acquisition de qualifications professionnelles dans un parcours choisi et non subi.

Ne pas rester seul !

Quelques soient les raisons qui font que vous vous éloignez de vos études, l'important est d'en parler. Discutez de ce que vous vivez avec d'autres étudiants, avec des professeurs en qui vous avez confiance, avec vos proches... Cela vous aidera à prendre du recul, à mieux comprendre votre situation, à avoir des conseils mais aussi à envisager des solutions.

Faire face à des difficultés personnelles

En cas de difficultés financières, familiales, de santé... il est parfois complexe de continuer ses études sereinement. Avant de baisser les bras, n'hésitez pas à rencontrer un assistant social du CROUS. Ces personnes sont soumises au secret professionnel, vous écoutent et peuvent :

  • vous informer sur vos droits
  • vous aider dans vos démarches administratives
  • obtenir une aide financière selon votre situation...

Envisager une réorientation

Votre parcours de formation ne vous convient pas et vous pensez à vous réorienter ? Des lieux existent pour vous accueillir, vous informer sur les métiers et les formations, vous donner accès à de la documentation, vous conseiller dans vos réflexions...

  • Les CIO (centre d'information et d'orientation)
  • L'Espace OIP (orientation insertion professionnelle) de l'Université Grenoble Alpes. Il propose aussi des soirées métiers pour vous permettre d'échanger avec des professionnels de différents secteurs d'activité, des étudiants, des responsables de formation... L'espace OIP peut aussi vous soutenir dans une recherche d'emploi ou de stage.

Module tremplin

Proposé par l'Espace OIP, ce module est destiné aux étudiants en 1ère année de l'Université Grenoble Alpes qui souhaitent se réorienter. Pendant 4 semaines, vous faites le bilan et repérez le nouveau parcours qui vous correspond, découvrez l'alternance... de manière à envisager sereinement la suite de votre cursus.

Si vous êtes intéressé par le module tremplin, la première étape est de participer à une réunion d'information !

Penser aux alternatives

Les étudiants en cours de cursus peuvent demander à bénéficier d'une année de césure. Cette parenthèse dans les études peut s'effectuer dès la première année après le bac et avant la dernière année du cursus. Pour en bénéficier vous devez être inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur.

Une année de césure doit être motivée par un besoin de murir et d'enrichir son projet professionnel quelque soit la forme prise :  un stage en entreprise, un projet de mobilité à l'étranger, un projet de développement d'activité (statut d'étudiant auto-entrepreneur), un service civique, ou un projet plus personnel... Pendant l'année de césure vous gardez votre statut étudiant et après vous êtes assuré d'une place pour poursuivre vos études !

Attention, toutes les universités ou toutes les écoles supérieures n'offrent pas l'ensemble des possibilités de césure. Renseignez vous bien auprès de votre établissement pour connaître les modalités de dépôt d'une demande d'année de césure (formule et calendrier).

 

>>> Besoin d'y voir plus clair ? Venez en parler avec nous !

Par sboutroy le 03/02/2020
Cet article vous a-t-il été utile ?