La colocation

Basée sur le partage (équipements du logement, charges financières...) la colocation est la solution idéale pour les petits budgets ou les séjours courts (de type stage). Quelques infos pour y voir plus clair...

2 jeunes filles devant une porte

En colocation, il existe deux types de bail (contrat de location)

Un bail unique signé avec le propriétaire

Tous les colocataires y figurent. Chacun dispose des mêmes droits et des mêmes obligations. Attention à la clause de solidarité avec ce type de bail. Cette clause indique que même si vous quittez le logement avant l’expiration du bail, vous êtes tenu de payer la part du loyer d’un colocataire qui ne pourrait plus l’assumer. Cette clause cesse 6 mois après la fin de votre préavis (sauf pour les colocations antérieures à mars 2014 pour lesquelles cette durée n’est pas valable). Pour récupérer votre dépôt de garantie, vous devrez attendre que les autres locataires quittent également le logement.

Un bail pour chaque colocataire 

Chaque colocataire signe un contrat avec le propriétaire. Le logement est divisé et chacun peut disposer d’une surface différente. Souvent, le propriétaire choisit les personnes qui entrent dans le logement.

Vous n’êtes pas lié(e) légalement aux autres locataires : si un colocataire ne paie pas son loyer, vous n’avez pas à régler sa part.

Attention à ne pas confondre colocation et sous-location ! Sous-louer un logement n’est possible qu’avec l’accord écrit du bailleur (propriétaire), ce qui est rarement le cas. Dans ce cas vous ne pouvez pas bénéficier d’une aide au logement.

Quelques précautions à prendre pour ne pas rater sa coloc !

Il vous faudra « choisir » ou « être retenu » par vos colocataires. Il est donc important de définir vos priorités :

  • lieu du logement,
  • convivialité,
  • ambiance, etc.

Il est également nécessaire de définir des règles de fonctionnement :

  • gestion des dépenses communes,
  • utilisation et règles d’entretien des parties collectives,
  • répartition des factures,
  • dégradations éventuelles…

Définissez dès le départ les règles de vie commune (pourquoi pas par écrit) et veillez à vous y tenir ! Sachez faire des compromis et rester souple. En cas de problème, ne laissez pas les tensions s'installer : communiquez !

Où trouver sa colocation ?

Il existe de nombreux sites web dédiés à la colocation que l'on trouve facilement sur les moteurs de recherche. Attention ! Ne payez jamais pour accéder à des offres de colocation !

La plupart des lieux d’accueil Information Jeunesse proposent différents outils pour mettre en relation des jeunes qui proposent ou recherchent une colocation. N’hésitez pas à vous adresser au BIJ/PIJ le plus proche de chez vous.

Pour aller plus loin

  • La colocation sur le portail de l'Agence Nationale pour l'Information sur le Logement - ANIL
  • Tricount, application gratuite pour gérer le budget d’une colocation (à télécharger sur Apple Store et Google Play)

 

>>> Besoin d'y voir plus clair ? Venez en parler avec nous !

Par sboutroy le 26/03/2020
Cet article vous a-t-il été utile ?