S’engager pour la sécurité publique

Devenir sapeur-pompier volontaire, volontaire citoyen de la police nationale, réserviste... c’est s'engager au quotidien, au service des autres, en parallèle de son métier ou de ses études.

uniforme de police

S'egager avec les sapeurs-pompiers

Les sapeurs-pompiers permettent aux jeunes de s'engager de différentes manières :

  • Jeunes sapeurs-pompiers (de 11 à 18 ans) : vous suivez une formation au métier de sapeur-pompier les mercredis et/ou samedi
  • Sapeurs-pompiers volontaires (à partir de 16 ans) : vous vous engagez pour 5 ans et vous intervenez en tant que sapeur-pompier en plus de votre travail ou vos études

Lisez notre article détaillé : s'engager avec les sapeurs-pompiers !

Plus de renseignements auprès de la SDIS de l'Isère et de l'UDSP.

S'engager avec la police nationale

Le service volontaire citoyen permet de vous investir selon vos compétences et votre disponibilité, à améliorer la tranquillité publique. Vous vous engagez pour un an, reconductible. En étant volontaire citoyen, vous complétez l'action de la police municipale en renforçant les actions de prévention (vous n'avez aucun pouvoir de police, ni administratif, ni judiciaire).

Par exemple : recueillir les attentes des habitants, améliorer l'accueil des victimes aux côtés des policiers, animer des sessions de sécurité routière, réaliser des enquêtes dans les commissariats...

Une formation initiale est prévue pour chaque volontaire ainsi que des formations spécifiques adaptées aux missions confiées.

Pour qui ?

Vous devez avoir minimum 17 ans et  remplir les conditions d'aptitude en lien avec votre future mission. Votre candidature est soumise à une enquête administrative.

Comment faire ?

Les dossiers d'inscription peuvent être retirés dans les commissariats de police ou téléchargés sur le site du ministère de l'Intérieur. Renseignements sur police-nationale.interieur.gouv.fr/Nos-metiers/Service-volontaire-citoyen

S'engager avec l'armée

Le Service Militaire Volontaire vous permet d’apprendre un métier ou d’acquérir une première expérience professionnelle, dans le cadre structurant des valeurs militaires. Ces volontariat se déroulent en internat dans l'un des 6 centres de l'armée.

  • Le volontaire stagiaire (de 18 à 25 ans, avec ou sans diplôme) : vous suivez une formation en internat de 8 à 12 mois selon le métier choisi (ex : serveur, auxiliaire de vie, mécanicien automobile...). Cette formation payée comprend aussi une formation militaire, une remise à niveau scolaire, un certificat de sauvetage secouriste et un suivi personnalisé.
  • Le volontaire expert (de 18 à 25 ans, titulaire au minimum du brevet, d'un CAP ou d'un BEP) : vous vivez une première expérience professionnelle dans l’instruction à la conduite, la comptabilité, les ressources humaines, le secrétariat ou en participant à l’encadrement des volontaires stagiaires. Vous êtes payés et signez un contrat d'un an renouvelable.

Pour qui ?

Vous devez avoir entre 18 et 25 ans. Le service militaire volontaire est plutôt destiné aux personnes éloignées de l'emploi, sans qualification.

Comment faire ?

Vous devez remplir le dossier en ligne sur le site du SMV.

S'engager avec la réserve civique

  • Je veux aider (à partir de 16 ans) : sur ce site, vous trouverez une mission bénévole qui vous convient de manière à aider une association. Ces missions peuvent être courtes ou longues, ponctuelles ou non. Il en existe même à distance !
  • Les réserves citoyennes (à partir de 18 ans) : vous avez des compétences particulières que vous mettez à disposition des institutions. Il existe des plusieurs réserves citoyennes : de défense et de sécurité, d'éducation nationale, sanitaire... En étant inscrit, vous pouvez être appelé pour intervenir selon vos compétences et selon les besoins de l'institution. Exemple : animer un débat dans un lycée sur la justice...

Comment faire ?

Rendez-vous sur le site Je Veux Aider pour consulter les offres de bénévolat et proposer votre aide !

Mis à jour le 01/07/2021
Cet article vous a-t-il été utile ?