Trouver un job avant 18 ans : conseils

Vous avez 15, 16, 17 ans et vous voulez travailler pendant les vacances ou le week-end ? Concrètement, l'accès à des jobs pour les mineurs est difficile, vous risquez d'avoir de nombreux refus. Beaucoup d'employeurs préfèrent recruter des jeunes de plus de 18 ans.

point d'interrogation

Et pourtant... Vous pouvez normalement candidater à toutes les offres qui vous intéressent (sauf exceptions liées au droit du travail, à des qualifications ou à des exigences particulières). Le travail est effectivement autorisé dès 14 ans (et dans de rares domaines, parfois même avant 14 ans) mais il reste rare et peu encouragé ! 

Des conseils pour trouver un job

Avant de vous lancer dans votre recherche, voici quelques conseils importants qui vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté : jouez la carte du local, préparez-vous et identifiez vos atouts...

Utilisez votre réseau de proximité

Parlez de votre recherche autour de vous : famille, amis, voisins, commerçants de votre quartier… Pensez aussi à exploiter votre profil Facebook ou votre compte Twitter et faites appel à vos amis pour multiplier vos chances. Votre dynamisme et votre motivation seront les meilleurs atouts pour convaincre.

Préparez vos candidatures

Anticipez : CV, annonces à déposer dans les commerces. N'hésitez pas à contacter les professionnels du réseau Information Jeunesse, qui pourront vous aider dans cette étape.

Identifiez vos atouts

  • Le salaire versé aux mineurs ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle est de 80 % du salaire de base (SMIC) pour les moins de 17 ans et 90 % du SMIC de 17 à 18 ans. Cela veut dire que vous embaucher revient moins cher à l'employeur.
  • Vous avez peut-être peu d’expérience professionnelle mais vous avez des compétences et des aptitudes que vous pouvez valoriser : informatique, langues étrangères, dynamisme, adaptation, sens du contact, stage en entreprise, séjour linguistique, baby-sitting, implication dans une association, activité sportive régulière...
  • Vous n’avez pas le permis mais vous êtes facilement mobile : transports en commun, scooter, covoiturage, entourage disponible pour vous déposer...

Jobs avant 18 ans : vos droits

Il est très important de bien connaître vos droits pour éviter de vous retrouver dans une situation difficile, mais aussi pour mieux repérer les offres et secteurs d’activité autorisés, et les rythmes de travail accessibles !

Vous êtes soumis comme tout travailleur au droit du travail, aux règles et obligations appliquées au sein de l’entreprise. Cependant, les jeunes de moins de 18 ans bénéficient d’une législation particulière destinée à les protéger. En voici les grandes lignes :

  de 14 à 15 ans de 16 à 17 ans
Formalités administratives
  • Accord parental écrit et visite  médicale obligatoire.
  • Courrier à l'inspection du travail (accord tacite sous 8 jours).
  • Parents cosignataires du contrat de travail.
Accord parental écrit et visite médicale obligatoire.
Emplois interdits ou réglementés Interdits : Débits de boisson, activités dangereuses et pénibles (travail sur machine, port de charges...), étalage extérieurs des commerces. Interdits : Débits de boisson, activités dangereuses et pénibles (travail sur machine, port de charges...).
Réglementés : étalages extérieurs des commerces
Durée maximale
  • 8 h / jour - 35 h /semaine
  • Pas plus de la moitié des vacances scolaires
  • Travail autorisé seulement si les vacances durent au moins 14 jours
  • Travail occasionnel en famille autorisé.
  • 8 h /jour 
  • 35 h / semaine
Repos entre 2 jours de travail 14 heures 12 heures
Repos hebdomadaire 2 jours consécutifs 2 jours consécutifs ou 36 h consécutives (selon accords)
Pause journalière 30 min consécutives toutes les 4 h 30 30 min consécutives toutes les 4 h 30
Travail de nuit et jours féries
  • Interdit entre 20h et 6h
  • Interdit les jours fériés (sauf dans certains secteurs)
  • Interdit entre 22h et 6h
  • Interdit les jours fériés (sauf dans certains secteurs)


Le travail au noir... une fausse bonne idée !

  • En cas d’accident vous aurez du mal à faire reconnaître vos droits.
  • Vous n’avez pas de reconnaissance sociale (sécurité sociale, chômage, retraite...).
  • ...et surtout l’employeur malhonnête peut ne pas vous payer.

Les bons réflexes !

Vous devez signez un contrat de travail dans les 48 heures et vous devez recevoir chaque mois un bulletin de salaire avec le nombre d’heures réelles travaillées.

Le salaire

Les salaires que vous percevrez ne sont pas imposables (car vous avez une activité salariée très limitée). Cependant, vous devez les déclarer lors de la déclaration d’impôts sur le revenu de vos parents ou tuteurs. 

En savoir plus :

 

Par sboutroy le 01/07/2019
Cet article vous a-t-il été utile ?