Les formalités administratives pour vivre à l'étranger

Avant d'effectuer un séjour à l'étranger : à quoi faut-il penser ?

passeprot et lunettes de soleil

Lorsque l'on planifie un départ à l'étranger, il faut rassembler des éléments essentiels pour partir sans encombres. Certaines démarches administratives ont des délais très longs, c'est pourquoi il est judicieux de s'organiser à l'avance !

Check-list : 

  • Passeport 
  • Carte d'identité
  • Permis de conduire : vérifier votre situation pour savoir s'il vous faut un PCI (permis de conduire international)
  • Visas : Se renseigner à l'ambassade pour déterminer le Visa le plus adapté pour votre voyage 
  • Documents santé : ordonnances et traitements à renouveler si besoin, vérifier la mise à jour des vaccins obligatoires selon pays de destination 
  • Carte européenne d'assurance maladie (CEAM) si départ en Europe : commander ici
  • Numérisation et impressions de vos documents importants pour détenir une copie
  • Banque : prévoir un retrait d'espèces, se renseigner sur le taux de change, augmenter le plafond, vérifier vos dates d'expirations, assurance en cas de perte ou vol de CB à l'étranger 
  • Communication et téléphonie : prévoir une carte SIM adaptée au pays de destination, prévenir votre absence sur vos boîtes mails et répondeurs
  • Assurances et assistances (carte bancaire, assurance maladie, droit de rapatriement, vol pour les bagages) 
  • Créer son PLF (Passenger Locator Form) selon pays de destination

 

Ce qu'il faut également faire :

Au-delà des formalités administratives, préparer son départ à l'étranger nécessite aussi une recherche et une prise d'informations autonome.

  • S'informer sur le pays : Il est important de se renseigner sur le contexte économique, social et culturel du pays de destination. En effet, s'informer c'est aussi anticiper son voyage ! C'est-à-dire prévoir au mieux les obstacles, gérer les difficultés rencontrées, faciliter son intégration dans ce nouvel environnement et éviter les situations gênantes avec la population locale. La structure accompagnatrice peut également aider à trouver ces informations pratiques.
  • Demander des informations à la structure d'accueil : S'il y a déjà un contact extérieur, il est essentiel d'échanger régulièrement avec la personne qui sera chargée d'accueillir le jeune travailleur, le volontaire ou le stagiaire dans la structure. Établir graduellement une relation de confiance entre la structure d'accueil et les jeunes est des éléments clés de réussite pour une expérience à l'étranger positive. Ainsi, il est pertinent de demander des informations sur l'environnement de la structure afin de faciliter la phase d'intégration. La structure qui accompagne est aussi un soutien à distance pour le jeune. Il faut maintenir le contact avec elle également !
  • Le logement : En fonction du dispositif choisi, il faut regarder les tarifs logement qui seront un budget plus ou moins élevé selon les pays de destination et la localisation (milieu urbain ou rural). Vérifier également le temps de trajet à effectuer entre votre lieu de résidence et le lieu de travail, et si besoin, déterminer le moyen de transport à prendre.
  • Les moyens de transport : Pour se déplacer aisément dans le pays d'accueil, il faut prendre un maximum d'informations sur les différents moyens de transport accessibles : trains, bus, métros, taxis, vélos, covoiturage

N.B : La phase d'intégration est extrêmement importante ! Elle détermine l'accommodation du jeune dans son nouvel environnement et la réussite de cette expérience à l'étranger sur le plan professionnel et personnel. 

 

En savoir (+) :

Se tester !

Préparez votre départ à l'étranger avec Passe World.

Passe World est un serious game qui permet d’explorer les chemins qui mènent à l’international. Le but du jeu est simple : accomplir les missions, faire les bons choix pour un projet de mobilité réussi.

Mis à jour le 01/06/2022
Cet article vous a-t-il été utile ?   

Sur le même sujet