Les soins de santé à l'étranger

Pendant son séjour : Comment faire pour être couvert ? Quelle sera la couverture santé à l'étranger ?

Emergency - Urgences à l'étranger

Bien voyager, c'est posséder sa CEAM !

Pour bénéficier d'une couverture sociale, il faut être souscrit à une assurance maladie en France. 

Effectuer une demande pour obtenir la Carte Européenne d’Assurance-Maladie (CEAM) à la caisse d’assurance-maladie affiliée au moins 15 jours avant la date de votre départ.

  • La carte est gratuite et valable un an.
  • Elle est reconnue dans les pays de l’Union européenne, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse.
  • Elle permet de bénéficier d’une prise en charge de certains soins de santé (tous les soins ne sont pas couverts par le pays d'accueil).

La demande de CEAM peut également se faire :

  • Par internet, en se connectant à son compte ameli ou MSA selon la caisse de rattachement ;
  • Par téléphone, en composant le 36 46 (0,06 €/min + prix appel) si vous dépendez de la CPAM ;
  • Depuis une borne multiservices dans un point d'accueil de votre caisse d'Assurance Maladie.

 

Pour les étudiants :

  • Si 20< : Les frais de santé pourraient être remboursés sous conditions.
  • Si 20> : Il faut souscrire au régime de sécurité sociale étudiante du pays d'accueil (si existante).

 La protection sociale peut également dépendre des accords bilatéraux passés entre la France et le pays d'accueil (si existant).

 

Pour les salariés :

La couverture santé dépend du statut : expatrié, détaché ou travailleur à l'étranger "hors cadre".

En dehors de l'Union européenne, les soins médicaux à l'étranger peuvent être pris en charge par la caisse d’Assurance Maladie sous certaines conditions. Seuls les soins urgents imprévus pourront éventuellement être remboursés.

ATTENTION :  Les remboursements effectués par la caisse d'Assurance Maladie ne couvrent pas forcément la somme réelle dépensée :

  • Seulement une portion de la somme avancée sera remboursée.
  • Les frais de santé peuvent s'avérer extrêmement élevés ! C'est le cas dans certains pays d'Amérique du Nord ou d'Océanie : il est conseillé de se munir d'une assurance spécifique ou de se renseigner auprès de sa mutuelle complémentaire si possédée. 

 

Bon à savoir :

  • Quelle que soit la destination, il est conseillé de souscrire une assurance-maladie complémentaire et une assistance (rapatriement, aide juridique, etc.). 
  • Aucun vaccin n'est exigé pour voyager en Europe, peu importe le lieu de départ. 
  • Vérifier les vaccins obligatoires dans les pays hors UE.
  • Québec : il existe un protocole d'entente franco-québécoise permettant aux Français étudiant au Québec de bénéficier de l'assurance santé locale (la RAMQ). Des formalités sont à réaliser auprès de votre Caisse d'Assurance Maladie française avant de partir.
  • Dans le cadre du Programme Vacances-Travail (PVT) :  Dans certains cas, la souscription d'une assurance santé privée sera obligatoire. Dans d'autres cas, celle-ci sera fortement recommandée afin d'être couvert et remboursé des éventuels soins de santé. En effet, il n'y aura pas d'affiliation possible avec l'Assurance Maladie française ou son équivalent selon le pays de destination.

 

Plus d'infos :

Ameli.fr : Etudes à l'étranger, votre prise en charge

Ameli : travail à l'étranger, votre protection sociale

Ameli.fr : vacances à l'étranger

Le 112 est le numéro d’appel d’urgence valable partout en Europe !

Se tester !

Préparez son départ à l'étranger avec Passe World.

Passe World est un serious game qui permet d’explorer les chemins qui mènent à l’international. Le but du jeu est simple : accomplir les missions, faire les bons choix pour un projet de mobilité réussi.

Mis à jour le 01/06/2022
Cet article vous a-t-il été utile ?   

Sur le même sujet